Articles

Plantation des 5000 arbres, dernier chantier à Boissières...

Image
  C’est avec Nelson Rodet, de LeJardin DePetitou que nous terminerons cette vague de plantations : La haie cette fois-ci s’est en fait constituée d’une ligne intérieure et d’une ligne extérieure, réalisant ainsi une double haie !          Cela permet d’avoir une plus grande variété d'habitats pour la faune et la flore. Cette augmentation du volume des arbres dans l'espace se retrouve aussi dans le sol : les différents types de systèmes racinaires se complètent et forment un enchevêtrement complexe. Les produits phytosanitaires sont mieux retenus, la biodiversité du sol est augmentée. Cormiers, micocouliers, chênes pubescents, érables de Montpellier, lauriers nobles, cornouillers sanguins et autres pourront dans quelques temps abriter oiseaux, hérissons, orvets, etc. !       Un grand MERCI et BRAVO à tous les volontaires grâce à qui ces chantiers se sont déroulés d’une façon très conviviale et citoyenne !

A Langlade, aux Jardins de Pachamama, le 18 février dernier

Image
 Quelques 200 plants supplémentaires en terre : C’est à Les Jardins De Pachamama , samedi matin, qu’une trentaine de volontaires a prêté main forte à Thomas, jardinier et paysagiste de métier : Voilà encore 3 haies qui ont vu le jour dans la plaine, avec plus de 200 plants divers et variés : Une haie anti-dérive, une haie haute et une ondulée basse où se mêleront arbres (Cormiers, poiriers sauvages, amandiers, arbres de Judée), arbustes (Nerpruns, filaires, arbousiers, etc.) et petits arbustes (coronilles, viornes tin, romarins, etc.)       Encore merci à vous tous qui nous aidez à remettre de la biodiversité dans notre plaine de la Vaunage !

Au Domaine de l'Escattes à Calvisson, des arbres plantés pour la biodiversité

Image
  Midi-Libre a parlé d'eux ! Merci et bravo à tous les volontaires et aux Scouts ayant participé au chantier du Domaine de l'Escattes et EEUdF Calvisson ! : " Dans le cadre du programme de reforestation de l’association Abeille et biodiversité qui mène un projet de 5 000 plantations d’arbres, François Robelin, vigneron et propriétaire du Domaine de l’Escatte, a décidé de suivre l’idée de la reforestation et de planter des vignes en intercalant des rangées d’arbres et ainsi favoriser la biodiversité. Une suite logique pour ce vigneron qui ne produit que du vin bio...:    

CONIMES : le contournement ouest de Nîmes

Le Conseil d'administration d'Abeille et Biodiversité a décidé de soutenir l'action de l'association Caveirac Vaunage (ACV) qui s'oppose au projet du Conîmes et qui propose des solutions alternatives  ( https://caveiracvaunage.wixsite.com/contournement ) L'association ABD s'oppose à la disparition irréversible de 185 ha d'espace naturel et à un projet lourd de conséquences (perturbation et régression des espèces animales et végétales, dégradation de l'environnement pour l'espèce humaine / Climat, air, T°, bruit, eau... ,et accroissement programmé du trafic routier...); ces conséquences seraient contraires aux objectifs affichés de certains plans nationaux ("Bas carbone, zéro artificialisation"...) et locaux. Pour contenir et réduire le trafic routier, l'association souhaite un investissement dans les modes de déplacements (transports en communs, covoiturage, cycles, ferroutage), qui soit prioritaire par rapport au mode

On plante aussi à Congenies !

Image
Vincent Griveau a invité les élèves de l'école de Congénies sur son terrain Il a pour l'instant enlevé sa vigne pour passer en bio 🌿🍃 et  il élève des poules 🐔🐔.    Jeudi et vendredi dernier, ils étaient une centaine d'élèves répartis en 2 groupes : Jeudi matin, les élèves de CP et CE1/CE2 sont venus avec plusieurs accompagnants pour planter plus d’une centaine d’arbres sur une haie. Puis vendredi matin, ce sont les CE2, CM1 et CM2 qui à leur tour ont mis en place 2 haies supplémentaires avec presque 240 plants : Cormiers, poiriers sauvages, filaires à feuilles étroites ou larges, coronilles, cistes, noyers communs, arbres de Judée, etc. !    Tous ravis d’avoir participé à ce travail bien connu maintenant : Creuser un trou, y mettre le plant, puis le broyat, sans oublier d’arroser et d’installer les protections… si le vent le permet !     Prendre soin du sol et de l’environnement des parcelles en replantant des haies pour stabiliser une biodiversité riche, c'est

Mercredi 8 février, plantations à Saint-Côme

Image
3 haies supplémentaires ont vu le jour ! Il faisait froid mais beau, mercredi dernier, quand Rémi Allier et l'équipe de volontaires ont à leur tour mis en terre 352 petits plants qui deviendront grands 😊 :        Érables de Montpellier, cerisiers de Sainte-Lucie, troènes des bois, gattiliers, pistachiers térébinthes ou lentisques, etc. entourent désormais ce grand terrain destiné au maraîchage !            Tout en étant productives pour certaines, les haies serviront aussi d’anti-dérives et maintiens du talus.   Un grand merci à tous ! 😊👍